learning from israel

It still works: yelling ‘Antisemitism!’ as soon as the Israeli apartheid regime is being criticized. It works in Germany, it works in France, and most of all it works in the United States. One of the recent cases involves the City Council of Seattle. They voted down 5-4 a bill that would have prohibited the... Lire la Suite →

race et écologie

(...) "Aujourd’hui nous constatons que le néolibéralisme traverse une crise et que par conséquent, il est obligé de s’en remettre de plus en plus à un état illibéral afin d’étayer ses objectifs. Cela signifie qu’un nombre croissant de gens sera gouverné sous le Code Noir. De plus en plus de personnes seront gouvernées comme si elles étaient des gens noirs, avec tout ce que cela implique : violence gratuite, privation de droits, exposition à toutes sortes de risques, mort prématurée." (...)

pour une palestine libre et démocratique

Pour comprendre le ‘conflit’ entre les Palestinien.ne.s et Israël: un texte clair et intelligent.

UCL CAEN

Pour tenter de comprendre la situation en Israël, voici une analyse libertaire.

Le conflit israélo-palestinien est une guerre coloniale, opposant un État impérialiste à un peuple spolié. Croire que, d’un côté comme de l’autre, les motivations religieuses ou les intérêts économiques y sont essentielles serait se leurrer. Orientation fédérale adoptée par l’UCL en juin 2020.

Israël, un État colonial

La classe dirigeante israélienne, et l’essentiel de la classe politique, sont profondément imprégnées d’une idéologie nationaliste et colonialiste, le sionisme. Cette idéologie est née dans un contexte de développement de l’antisémitisme et du nationalisme en Europe. À la différence des courants assimilationnistes ou révolutionnaires, les courants sionistes considéraient l’antisémitisme comme inéluctable tant que les juifs et juives resteraient partout minoritaires et ont eu pour objectif historique de constituer une majorité nationale juive en Palestine, ce qui est passé par l’expulsion des Palestiniennes et Palestiniens tout au long du processus colonial, et…

Voir l’article original 2 027 mots de plus

etnische studies

Hoe moeilijk kan het zijn onderwijs aan te bieden dat inhoudelijk recht doet aan de diversiteit van de leerlingen/studenten/scholieren voor wie het bedoeld is? Behoorlijk moeilijk, zo blijkt soms. (...) Hoe ingewikkeld deze dekolonisering van het onderwijs zelfs in de bakermat ervan ligt, blijkt uit recente verwikkelingen in California. Daar proberen namelijk allerlei verschillende belangengroepen, die alle menen een onderdrukte (etnische) minderheid te vertegenwoordigen, gezichtspunten van anderen uit het curriculum te verwijderen.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :