Vague ressemblance

Tiens, voilà que je tombe sur un texte qui me rappelle vaguement une situation bien proche de chez nous, à Lierneux.

Restent aux peuples les miettes que sont les parodies de consultations citoyennes, les budgets « citoyens » et très épisodiquement, l’étroitesse politique d’un  référendum.  L’exemple des  grands  projets  d’aménagement du territoire, avec leurs procédures de consultation publique faite à la va-vite, leurs communications et publicités minimalistes, leurs études orientées, est significatif. Dans tous les cas les conséquences potentielles de ces consultations publiques tronquées demeurent seulement des adaptations d’un projet déjà décidé et ficelé par les élu.e.s et les  entreprises  privées.  Aujourd’hui, le système démocratique représentatif démet chacun d’entre nous de son pouvoir d’action, de prise de décision, et tend à individualiser, diviser, déresponsabiliser, désintéresser par une stratégie tout à fait maîtrisée, faisant intervenir !’ensemble des rouages du pouvoir, médias, élus, police et pouvant être synthétisé par une formule simple : «  Ne bougez pas, on s’en occupe ! » Et son pendant : « Si vous bougez, on s’occupe de vous! »

Ecrit à Paris, et publié sur Le monde libertaire du 4 mai 2017 (n° 1788).